Trident 80 - Tamata

Trident 80 - Tamata

Août 2009 : Bénodet - Pauillac

Vendredi 24 juillet

Escale à Bénodet. Ma femme Sabine et ma fille Elena me rejoignent par le train.

Samedi 25 juillet

Remontée de l'Odet.

C'est vraiment superbe, à chaque méandre on est surpris par la beauté du site. Mouillage en prenant un corps-mort que nous prête le skipper d'un poker et qui de façon très sympa nous accompagne sur l'Odet pour nous montrer son corps-mort. Nous passons là une nuit fort calme. Je suis impressionné par la quantité de voiliers amarrés sur l'Odet.

Dimanche 26 juillet

Odet - Glénans

Navigation agréable par petit temps jusqu'au mouillage de la Chambre. On descend avec l'annexe sur la plage de l'île St Nicolas. Petite visite à pied et farniente sur la plage. J'ose la baignade mais brr...que l'eau est froide ! Le site est plaisant mais je trouve qu'il y a un peu trop de monde. La nuit est tranquille.


Lundi 27 juillet

Glénans - Groix

Navigation au portant par 4 à 5 Beaufort. Vitesse entre 6,5 et 8,5 noeuds avec une pointe à 9 noeuds. Au bout d'un moment j'ai été obligé de réduire un peu le génois car le bateau avait de plus en plus tendance à partir au lof ou à l'abattée et je commençais à avoir du mal à le contrôler. Elena est un peu barbouillée. Mouillage à Groix devant la magnifique plage des Grands sables. Le mouillage est un peu clapoteux.

Mardi 28 juillet

Escale à Groix

On en profite pour faire les courses et visiter le bourg ainsi que Port Tudy. Après-midi plage et baignade sous un beau soleil. On a le plaisir de voir passer les concurrents de la course du Figaro, joli spectacle.


Mercredi 29 juillet

Groix-Crouesty

Navigation sans difficulté au portant par 3 à 5 Beaufort. Passage par La Teignouse.

Jeudi 30 juillet

Escale au Crouesty

Promenade à pied jusqu'à Port navalo. Le site est superbe.

Vendredi 31 juillet

Golfe du Morbihan. On fait le tour de l'île aux moines. J'adore ce coin. ça me fait penser un peu à chez nous, le Bassin d'Arcachon mais les courants sont encore plus puissants, surtout dans les goulets. Les coefficients ne sont pas élevés en ce moment, je me dis que ça doit balayer par gros coeff. Il y a du monde dans le golfe mais ça n'est pas gênant, le plan d'eau étant très vaste. Mouillage devant l'île aux moines, à l'ancre puisqu'il n'y a pas de corps-mort pour visiteur. Visite de l'île.


Samedi 1er août

Mouillage devant l'île aux moines. On passera la journée dans la cabine pour cause de mauvais temps. Il pleut des cordes et le vent est de la partie. ça durera toute la journée. On enchaîne les parties de belote ! Le soir le temps se calme, on s'essaie à la pêche mais nous ne sommes pas très doués. Résultat : 2 petits poissons que je remets à l'eau, je n'ai pas le coeur à les manger. L'un s'échappe dès qu'il entre en contact avec l'eau, l'autre fera le bonheur d'un goéland posté en attente.

Dimanche 2 août

île aux moines - Houat

Navigation tranquille jusqu'à Houat. Mouillage dans l'anse très fréquentée de Tréa'ch ar goured. Descente à terre et visite du bourg et d'une partie de l'île. J'adore cette île, je trouve qu'elle reste encore sauvage.

Lundi 3 août

Houat - Pornichet

Navigation agréable par 4 à 5 Beaufort.

Mardi  4 août

Escale à Pornichet

Repos - plein d'eau et de vivres. Baignade. Dans le port, l'attraction c'est l'arrivée d'un dauphin qui joue avec les bateaux et ne demande qu'à se faire caresser. Il se nomme Randy, il paraît que c'est un habitué des ports de l'Atlantique et qu'il se manifeste régulièrement de cette manière.

Mercredi 5 août

Pornichet - Noirmoutier

Dur dur ! C'est la pétole ! La météo annonce 2 à 3 Beaufort. En fait le vent ne se lèvera pas pendant toute la nav. C'est donc au moteur que j'effectue le parcours malgré mes nombreux efforts pour traquer le zéphir. Evidemment, le vent se lèvera en fin d'après-midi. Mouillage du bois de la chaise, à l'ancre. Visite du bourg et baignade.

Jeudi 6 août

Noirmoutier - Yeu

La journée s'annonce mal, le vent du nord rend le mouillage totalement inconfortable et la météo annonce 4 à 5 Beaufort. Il fait gris et il pleut un peu. Je décide de filer sur Pornic pour nous abriter. En partant, on décide finalement de changer de programme, la nav est belle sous un ciel gris et orageux mais avec un bon vent. L'occasion est trop tentante, on décide de rejoindre l'île d'Yeu. Au large, je fais une pointe à 11,1 noeuds. Le bateau marche fort, c'est un régal ! Faute de place à Port-Joinville, je me mets à couple dans le bassin à flot des pêcheurs.

Vendredi 7 août

Bassin à flot de l'île d'Yeu - anse des vieilles

J'attends l'ouverture des portes pour quitter le port. Le désamarrage à couple est assez rock and roll vu le peu de place pour manoeuvrer, sans compter le vent qui pousse tous les bateaux à quai. Avec l'aide du zodiac du port, j'arrive enfin à m'extirper de ma place. En route pour le mouillage de l'anse des vieilles au sud de l'île d'Yeu.

Samedi 8 août

Anse des vieilles (île d'Yeu)- baignade et promenade à terre. Le site est fort plaisant mais très fréquenté.

anse des vieilles

anse des Soux

dimanche 9 août

île d'Yeu - Les Sables d'Olonne

Navigation très agréable au portant par 3 à 4 Beaufort. Je mets le spi. J'enclenche le pilote, je vérifie ,il tient correctement le cap. Je prérègle le bras, je laisse libre l'écoute. Ma femme s'occupe du taquet coinceur de drisse. Je hisse à la volée en pied de mât et hop, le spi est en l'air. La drisse au taquet, je règle l'écoute et j'affine le réglage du bras.  De 4,5 /5 noeuds sans spi je passe à 6,5 /7 noeuds sous spi. ça avance !

Lundi 10 août

Escale aux Sables- repos, plein d'eau et de vivres et ... baignade !

Mardi 11 août et mercredi 12 août

Les Sables d'Olonne- Port-Médoc

Navigation très agréable par 2 à 4 Beaufort au portant. Navigation sous une nuit étoilée éclairée par la lune. J'arrive à 3H30 devant l'entrée de la passe ouest de la Gironde, à l'étale de basse mer avec une petite houle voisine du mètre. Il y a encore 17 M à parcourir. Les conditions sont bonnes pour entrer . Je profite d'un bon vent de travers pour contrer le reste de courant descendant. Je laisse de côté le GPS pour faire une nav classique dans la passe. Cette entrée de nuit est un régal. Ma femme va se coucher et je finis la nav dans la passe en solo. à 7h j'arrive à Port-Médoc.

Jeudi 13 août

Port-Médoc - Pauillac

C'est la fin du parcours. Pour moi, ça fait 6 semaines que je suis parti. Dur dur le retour sur terre !



15/08/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres