Trident 80 - Tamata

Trident 80 - Tamata

Croisière Hendaye août 2008

31 juillet et 1er août :
Départ du Bassin d'Arcachon et navigation le long de la côte landaise puis de la côte basque. Le passage de la passe nord d'Arcachon a été un peu tendu du fait d'une houle entre 1,50m et 1,80m et d'un gros clapot entre le Cap Ferret et la bouée n°7. Nous avons été pas mal secoués. Ensuite c'est une navigation facile (c'est tout droit !) jusqu'à Hendaye.


Arrivée devant Hendaye.

La baie de Tchingoudi.

L'entrée du port de Capbreton

Au retour, escale forcée à Capbreton pour cause de météo annonçant une perturbation orageuse. Nous avons bien fait car nous avons subi un bel orage pendant la nuit.
La sortie de Capbreton a été très tendue voire dangereuse avec une houle annoncée de 2,20m. Celle-ci forme une barre devant l'entrée du port avec des vagues déferlantes. Nous avons pris 2 ou 3 déferlantes heureusement de face avec le moteur à fond . Vraiment impressionnant ! Par malchance si l'étrave était tombée en travers je pense que ces rouleaux déferlants auraient facilement couché le bateau dans un premier temps. Il est probable qu'ensuite il aurait dérivé avant de pouvoir remettre le nez face à la prochaine vague. Le problème c'est que l'entrée du port étant très étroite, le bateau aurait sans doute été drossé sur la digue sud. Nous avons été quitte pour quelques frayeurs mais j'estime l'information aux navigateurs concernant l'entrée et la sortie un peu insuffisante. La veille du départ, par prudence et vu la houle annoncée j'ai demandé l'avis de la capitainerie sans obtenir d'information particulière. J'avais pris aussi la précaution de sortir au moment le plus favorable, soit une heure avant la PM. En tous cas, si on doit entrer ou sortir avec une houle de 2m, je conseillerais de respecter les recommandations concernant l'heure (PM - 1h à PM + 1h) et surtout de maintenir l'étrave bien face aux vagues en serrant davantage la digue nord et de pousser le moteur au moment du franchissement de la barre.

Passe sud de la Gironde et vue sur l'imposant phare de Cordouan

Trajet Capbreton - Port Médoc : soit 36 h de navigation.




27/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres